Retour aux sources de l’agilité : la vision d’Étienne Lanaud, Scrum Master chez Alithya

Voir la liste complète

19 Nov Retour aux sources de l’agilité : la vision d’Étienne Lanaud, Scrum Master chez Alithya

Etienne Lanaud vient de rejoindre le Centre de solutions numériques d’Alithya en tant que Scrum Master. Arrivé de France cet été, il a intégré l’équipe dès septembre et se plaît déjà beaucoup au sein de son équipe. Fervent défenseur d’un retour aux sources de l’agilité, il nous explique sa vision du métier de Scrum Master.

Dix-sept ans après la publication du manifeste Agile, en 2001, les valeurs et les principes fondateurs de l’agilité semblent parfois s’être un peu dilués dans la galaxie informatique. À tel point qu’on laisse parfois penser que le mode agile pourrait s’appliquer quel que soit le contexte. Or, Étienne nous rappelle qu’il s’agit avant tout d’un état d’esprit. L’agilité, selon le Manifeste, s’appuie sur quatre valeurs phares : on se concentre sur les personnes plus que sur les processus; on privilégie des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive; on valorise la collaboration avec le client plus que la négociation contractuelle; on choisit de s’adapter au changement plutôt que de suivre un plan pré-établi.

Le rôle de Scrum Master est donc celui d’un facilitateur. « C’est quelqu’un qui aide les développeurs à se projeter dans leur travail et à améliorer leurs pratiques », explique Étienne. Aussi, afin de pouvoir comprendre la réalité des développeurs, le Scrum Master peut lui-même avoir de l’expérience en programmation. C’est effectivement comme développeur qu’Étienne a commencé sa carrière, il y a cinq ans. Il a d’abord travaillé dans des projets gérés en mode cascade lors de sa formation (appelé « cycle en V » en France) et ne connaissait pas l’agilité de façon pratique. « J’ai dû vivre l’agilité, découvrir une nouvelle façon de penser, dit-il, et j’ai découvert ses avantages. »

La première force du mode agile, c’est d’avoir une plus grande interaction avec les lignes d’affaires, de se rapprocher du client. En fait, on ne parle plus de gestion de projet, mais de gestion de produit. On n’évoque plus un cahier des charges, mais bien un carnet de production (product backlog). Il ne s’agit pas d’un document figé, il est vivant et comporte une liste des fonctionnalités à implanter pour faire vivre le produit. Au sein du carnet de production, des éléments sont ajoutés, supprimés, décomposés et les priorités de développement sont ajustées. Cela permet de mieux s’adapter aux besoins changeants du client et livrer le produit graduellement, avec une grande valeur ajoutée.

Un autre avantage de l’agilité est la collaboration étroite qui se construit de facto entre les membres d’une équipe devenue pluridisciplinaire. On vise un système auto-organisé autour d’un client interne, le propriétaire du produit (product owner – PO), qui partage la vision du client final et les besoins de l’utilisateur avec l’équipe. « Le PO va raconter l’histoire du produit, c’est-à-dire expliquer les différentes fonctionnalités d’un nouveau logiciel par exemple, ce que recherche l’utilisateur pour pouvoir travailler de façon optimale », précise Étienne. Le Scrum Master, lui, est le gardien du cadre de processus (le framework). Il coache son équipe et l’accompagne dans la recherche et le développement des fonctionnalités du produit.

Visionnaire, animateur, guide, le Scrum Master a réussi sa mission lorsque son équipe atteint un niveau de fonctionnement parfaitement autonome. C’est le paradoxe mais aussi tout l’intérêt du métier de Scrum Master, selon Étienne : guider pour ensuite s’effacer. Il faut donc faire preuve à la fois de leadership et d’humilité pour réussir dans cette fonction.

Cette vision de l’agilité, ce retour aux sources, Étienne est ravi de l’avoir retrouvée au Centre de solutions numériques d’Alithya. Il apprécie particulièrement la place faite à la collaboration et à l’écoute. « Dès mon arrivée, j’ai été très bien accueilli, relate-t-il. Mon gestionnaire et moi avons longuement discuté autour d’un repas, j’ai pu partager ma vision du développement Agile de logiciels et on a discuté de ce que je pourrai entreprendre au Centre.»

L’esprit d’équipe, la créativité, l’audace, le respect, sans compter le fait que les gestionnaires partagent des bureaux à aire ouverte avec les équipes, tout cela crée une formidable envie d’avancer ensemble. C’est un atout certain pour la création de produits innovants et efficaces qui s’adaptent au plus près des besoins des clients. Et cela rejoint parfaitement la raison d’être du Scrum Master.