Voir la liste complète

26 Jul L’architecture d’information, en quoi est-elle utile à mon organisation?

Blog_Achitecture

La valeur de l’architecture d’information est souvent sous-estimée. Pourtant, il est temps de tirer partie de l’architecture d’information en tant qu’un facteur d’agilité face à la concurrence ainsi que devant les impératifs économiques et sociaux.

Partie intégrale de l’architecture d’entreprise, l’architecture d’information est la structuration des entités d’information inhérentes au métier de l’organisation, de leurs interrelations, et les principes et lignes directrices gouvernant leurs création et évolution dans le temps. L’utilisation du terme « structuration » plutôt que « structure » dans cette définition met en exergue la nature dynamique et continue de l’architecture d’information en tant qu’une capacité de l’organisation.

L’architecture d’information fournit une vue globale et partagée de l’information crée et utilisée dans le cadre du fonctionnement de l’organisation. Elle appuie la formalisation de la cible et de la feuille de route pour réaliser les transformations induites par la stratégie d’évolution de l’organisation. L’architecture d’information contribue de façon concrète et pratique à la cohérence de l’ensemble des projets et des systèmes, actuels et planifiés, lors de la mise en œuvre des transformations.

Comme l’information est une dimension qui s’étend à la fois au métier et aux TI de l’organisation, l’architecture d’information renforce la synergie entre les processus d’affaires, les fonctionnalités et les outils informatiques et participe à l’alignement stratégique du système d’information de l’organisation. Elle amène les acteurs du métier et des TI à maintenir un dialogue et à coopérer au sujet d’utilisation et d’échange de données. Elle permet de bien servir les acteurs et les décideurs en information de qualité qui leur est nécessaire pour l’exercice de leurs fonctions tant au niveau opérationnel qu’au niveau d’analyse et de gouvernance.

L’information se matérialise et peut être véhiculée au moyen des données. Lorsqu’un processus d’affaires est exécuté dans l’organisation, ce sont les données que ce processus génère ou modifie, qui nous renseignent sur le fait même d’exécuter ce processus d’affaires et sur ses résultats. La connaissance des données de l’organisation et des relations entre elles s’impose donc pour pouvoir bien comprendre et gérer le fonctionnement de l’organisation dans son ensemble afin de, entre autres, concevoir des services dans le cadre de l’architecture orientée services ou de l’infonuagique. La connaissance de données, qui est le cœur de l’architecture d’information, facilite les analyses d’impacts et d’écarts des projets en informatique à une étape très précoce de ces derniers, ce qui réduit les coûts d’analyse, de développement et de déploiement.

L’opérationnalisation de l’architecture d’information passe par la modélisation de données qui est une méthode pour comprendre la réalité dans son ensemble et présenter cette compréhension selon un formalisme adopté. La modélisation de données est aussi une technique qui permet de documenter, mettre en commun et partager les connaissances sur les données de l’organisation.

La valeur de l’architecture d’information est souvent sous-estimée dans les organisations trop concentrées sur les gains à court terme, qui la voient comme un centre de coûts inutiles. Dans une perspective plus longue, ces organisations courent le risque de perdre l’agilité et de souffrir en permanence des silos TI et affaires rigides, persistants, de plus en plus coûteux et non alignés sur une stratégie globale. Il est temps de tirer partie de l’architecture d’information en tant qu’un facteur d’agilité face à la concurrence ainsi que devant les impératifs économiques et sociaux.